dimanche 1 décembre 2013

 

Vous trouverez ci dessous le rapport moral de la première assemblée générale de l'association Grand écART. 
Bonne lecture !





 Rapport moral  - assemblée générale 2012-2013

 
L’histoire d’une naissance….



Une envie : poursuivre autrement l’aventure humaine qui existait entre nous depuis près de 10 ans

Un projet : faire partager l’amour de la danse en liant cette discipline aux autres arts

Le pas à sauter : aller de l’avant une fois la décision prise de prendre notre envol

Une émulation : un groupe engagé et volontaire

Un nom : « Grand écART »… un choix très long à prendre

Des tracas : surtout administratifs – créer une association n’est pas chose facile !

Des coups de main : savoir utiliser les compétences graphiques, juridiques, …

Des sueurs froides : c’était comme partir à l’aventure sans pouvoir être certaines que nous pourrions aller au bout du chemin

Des soutiens indispensables : dispenser des cours de danse impose une salle de danse. La Ville de Besançon nous a accompagnées dans ce projet et a permis (et permet encore cette année) de démarrer les activités dans d’excellentes conditions (tant sur l’aspect logistique que financier)

Des adhérents : 43

Des heures de bénévolat : les tâches sont diverses (distribution de flyers, rédaction d’un contrat de travail, ouverture d’un compte bancaire, des dizaines d’échanges de mails et de texto) - liste non exhaustive !


Défi relevé !



L’objectif de 2012-2013 était pour moi de réussir à franchir le cap de cette première année : attirer des adhérents autour de notre projet associatif et assurer la rémunération de la salariée de l’association.
Le résultat est là : un nombre important d’adhérents dès cette première année.
Ce fut une année intense mais passionnante et un défi personnel que je souhaitais relever.





La tâche qui nous attend l’année prochaine est tout aussi ambitieuse : continuer à assumer l’ensemble de nos charges, réussir à fédérer et mobiliser les adhérents autour du projet associatif et envisager le développement de l’association à travers de nouveaux projets, tels des stages, des représentations ou des rencontres.
Pour cela, j’invite les adhérents à s’exprimer,  à proposer et partager leurs idées pour que ce développement associatif corresponde réellement à leurs attentes. 

Je tiens à remercier vivement Katia et Marie, membres du bureau pour avoir accepté cette aventure, Christelle pour nous transmettre son univers artistique, la Ville de Besançon, notamment Mr Guenot, directeur du Kursaal et son équipe toujours à disposition, mais surtout et plus particulièrement Mme Poissenot qui a su être à notre côté et pour nous accompagner dans le démarrage de ce projet. Sans ce soutien, ce projet n’aurait jamais vu le jour.

Et les adhérents qui sont le socle de Grand écART et qui cette année sont encore plus nombreux !


Artistiquement vôtre,
La Présidente
Elodie Caritey

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire